Histoire du complotisme

Cafés Thema > Cafés Histoire > Histoire du complotisme
Intervenant

Jérôme GRONDEUX est historien des idées politiques, aujourd’hui Inspecteur général de l’Éducation nationale, qui vient de publier, avec Didier Desormeaux, Le complotisme : décrypter et agir (Éditions Réseau Canopé, Collection « Éclairer », 128 p., ISBN : 978-2-240-04297-2).

Le complotisme hier et aujourd’hui…

Entre réseaux sociaux et information-spectacle, les « complots » ont envahi nos cours d’écoles, conversations, espaces d’échanges et d’informations. Des attentats du 11 septembre 2001 aux illumminati, « ils » sont partout, à s’organiser pour contrôler nos vies, l’économie, la politique, le climat, etc.
« Ils », ce sont… les franc-maçons, les juifs, les « puissants », les musulmans, les bleus, les jaunes, les noirs, les rouges, les blancs, et tout ce qui s’explique peu ou mal, ce que l’on connaît peu ou pas ! Ce « ils » qui répond à tout, et surtout à rien, mais qui rassure tant.

« Le complotisme est un terme forgé récemment pour caractériser une manière déjà assez ancienne de voir l’Histoire, et qui peut se décliner de manière variée. L’Histoire est alors considérée comme le produit d’un complot ourdi par un ou plusieurs groupes, et il y a autant de complotismes que de groupes auxquels on prête le double pouvoir de mener l’Histoire et de masquer leur action. Auparavant, on employait le terme de « conspirationnisme » pour désigner la croyance selon laquelle les grands événements historiques avaient pour origine l’action occulte d’un groupe.
Lors de la grande répression de la sorcellerie aux XVIe et XVIIe siècles, on voit surgir l’idée qu’un pouvoir occulte et organisé menacerait la société. Le complotisme est enraciné dans l’imaginaire politique contemporain qui émerge de manière décisive avec la Révolution française. Dans un ouvrage paru en 1986, Mythes et mythologies politiques, l’historien Raoul Girardet traite de l’idée de conspiration. Il y évoque les idées du complot maçonnique, juif, jésuite… »

 


Informations pratiques
Inscription : cafes.histoire@gmail.com

Entrée unique : 7 € / personne  || 5 € pour les étudiants et chômeurs.

Abonnement [un abonnement annuel est proposé, incluant un droit d’entrée à tous les cafés Théma (10 par an) + une adhésion à l’année] : 70 €/an pour les salariés || 50 €/an pour étudiants et chômeurs.

Soutien : il est toujours possible de soutenir l’association Thucydide, organisatrice des Cafés Histoire, et autres Cafés Théma, en remplissant un bon de soutien valant adhésion (n’inclue pas d’entrée aux Cafés). Montant libre.


Café Histoire sur l'histoire du complortisme