Histoire, nationalisme et rivalité dans les relations Japon-Chine

Cafés Thema > Cafés Histoire > Histoire, nationalisme et rivalité dans les relations Japon-Chine
Intervenant

Céline PAJON est Chercheure au Centre Asie de Institut français des relations internationales (IFRI), depuis 2008. spécialiste du Japon, elle analyse les évolutions de la politique étrangère et de défense japonaise et suit les grands débats de la vie politique nippone. Ses recherches couvrent enfin les relations internationales et la géostratégie de la région indo-pacifique.

Depuis 2012, on assiste à une recrudescence des tensions politico-militaires entre le Japon et la Chine, notamment à propos d’îlots en mer de Chine de l’Est, que Pékin et Tokyo se disputent.

Le nationalisme semble constituer, de part et d’autre, un facteur important d’explication de ces frictions. En effet, si la compétition géostratégique actuelle entre les deux pays forme bien la base de leur animosité, ses symptômes (disputes territoriales et historiques) sont bien liés à des problématiques d’identité nationale, et, au premier chef, à l’interprétation divergente de l’histoire.

Les violentes manifestations anti-japonaises dans les villes chinoises en 2012 ont soulevé la question du rôle des pressions nationalistes populaires dans la politique étrangère de Pékin.
Côté japonais, les déclarations ouvertement négationnistes de certains hommes politiques et le retour au pouvoir de personnalités néoconservatrices laissent craindre une dérive nationaliste.

La vidéo de ce Café Histoire est disponible grâce à Clémentine ANQUETIL, vidéaste cadreuse monteuse