La Corée du Nord, monarchie atomique ?

Cafés Thema > Cafés Histoire > La Corée du Nord, monarchie atomique ?
Intervenant

Pascal DAYEZ-BURGEON, normalien, agrégé d’Histoire et diplômé de l’ENA, a été directeur adjoint de l’Institut des sciences de la communication du CNRS, diplomate en Corée en 1997 puis à nouveau de 2001 à 2006. Il est actuellement chargé de mission au CNRS. Auteur entre autres de Les Coréens (Tallandier, 2014), Histoire de la Corée des origines à nos jours (Tallandier, 2016) et De Séoul à Pyongyang, idées reçues sur les deux Corées (Le Cavalier Bleu, 2013), La dynastie rouge (Perrin, 2016).

C’est depuis les années 1980 que la Corée du Nord, alors dirigée par le fondateur de la « monarchie communiste » coréenne, Kim Il-sung, souhaite acquérir une puissance de feu capable de faire trembler ses voisins.

Après son père Kim Jong-il, qui régna de 1994 à 2001, c’est au tour du jeune Kim Jong-un de tenter de faire entrer la Corée du Nord dans le cercle encore très fermé des puissances nucléaires ; mais le contexte a changé… L’imprévisible Donald Trump est au pouvoir aux États-Unis, le Japon est sur la voie de la remilitarisation, la Chine devient la première puissance économique mondiale, l’Europe a bien du mal à se faire entendre, la Russie de Poutine observe et compte les points…

Actualité brûlante dont Pascal DAYEZ-BURGEON, chargé de recherche au CNRS et ancien diplomate en Corée, va tenter de de nous éclairer en abordant notamment la question de la menace atomique telle qu’on la vit au quotidien, sorte de partie de poker avec Washington, et en nous rappelant que la logique atomique de la Corée du Nord fait partie de la mythologie fondatrice du régime.

La vidéo de ce Café Histoire existe grâce à Clémentine ANQUETIL, vidéaste cadreuse monteuse.

Partie 1 – Conférence

Partie 2 – Débat. Échanges avec le public