[PARIS] – COMPLET – La torture au Moyen Âge

Cafés Thema > Cafés Histoire > [PARIS] – COMPLET – La torture au Moyen Âge
Intervenant

Agrégée d’histoire et docteure de l’université Paris1 Panthéon-Sorbonne, Faustine HARANG est professeure d’histoire-géographie en lycée. Elle est membre du Laboratoire de Médiévistique occidentale de Paris (LAMOP).

Que d’idées reçues conservons-nous aujourd’hui sur la pratique de la torture au Moyen Âge !

Mais que sait-on réellement de cette pratique ?

Café Histoire La Torture au Moyen Âge_Moyenne avec Faustine HarangElle était un outil dans la procédure pénale médiévale, mais les juges, et notamment le Parlement de Paris, n’avaient de cesse de la limiter. Cela explique peut-être qu’elle ait connu un long déclin au fur et mesure que les preuves devenaient plus rationnelles.

Examinée au prisme de la justice royale incarnée par le parlement de Paris aux XIVe et XVe siècles, la torture médiévale s’imposait dans le cadre de la procédure inquisitoire comme un instrument légal afin de contraindre le criminel à se dévoiler. Il s’agissait de « savoir la vérité par sa bouche », l’aveu étant la clé de voûte du procès. Héritage du droit romain, ce que l’on nommait alors « question » ou « voie extraordinaire » était une démarche facultative, bien encadrée en théorie, mais dont la pratique nécessitait des ajustements : sa régulation contribua à renforcer le pouvoir de l’État justicier.

Le travail de Faustine HARANG, publié en 2017, questionne les différents aspects de la torture judiciaire dans ses dimensions à la fois pénales et techniques, culturelles et sociales, enfin politiques, afin de réévaluer sa place dans les tribunaux.

C’est bien évidemment de la torture au Moyen Âge, mais également de son travail de recherche, que Faustine HARANG va nous parler lors de ce 83e Café Histoire.

La Torture au Moyen Âge - Faustine HarangL’ouvrage de Faustine HARANG, La torture au Moyen Âge. Parlement de Paris, XIVe-XVe siècles.

  • Introduction
  • Chapitre 1 – Les mots de la torture
  • Chapitre 2 – Le corps comme champ d’investigation
  • Chapitre 3 – La question, une étape ultime de la procédure pénale
  • Chapitre 4 – La torture judiciaire, marque d’intégration ou d’exclusion
  • Chapitre 5 – Le cadre de la procédure
  • Chapitre 6 – De la sentence de question à l’aveu : les formes variées de la contrainte
  • Chapitre 7 – Une efficacité relative
  • Chapitre 8 – La torture en appel au parlement de Paris
  • Chapitre 9 – Le rôle régulateur du parlement de Paris
  • Chapitre 10 – Torture judiciaire et affermissement de la justice d’État
  • Conclusion

——————————————————-

Informations pratiques

  • Date et heure : mardi 26 mars 2019 de 20h à 21h30.
  • Inscription par mail uniquement : cafes.histoire@gmail.com
  • Participation : 10 € / personne || 5 € pour les étudiants et chômeurs. (cette participation permet à l’association d’organiser ses conférences et débats).
  • Consommation obligatoire à l’entrée du café.
  • Lieu : Café Restaurant « Les 100 kilos », 2 Rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris.
    • Métro St-Ambroise, ligne 9 (deux stations de République).
    • Bus 46, 56 (arrêts Saint-Amboise) et 69 (Arrêt Chemin-Vert/Parmentier)

——————————————————-