Burn-out partout, burn out nulle part

Cafés Thema > Cafés Santé & travail > Burn-out partout, burn out nulle part
Intervenant

Marie PEZÉ est Docteure en Psychologie, psychanalyste, ancienne experte auprès de la Cour d’Appel de Versailles. Elle a créé la première consultation « Souffrance et travail en 1997 au Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre. Il en existe désormais 130. Elle a ouvert sa consultation à de nombreux documentaristes (« Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés », « J’ai très mal au travail », et « La mise à mort du travail »). Marie PEZÉ est Présidente de l’association Diffusion des Connaissances sur le Travail Humain : http://www.souffrance-et-travail.com

Burn-out, encore un anglicisme qui a envahi notre vocabulaire, alors que dans de nombreux pays, on parle plus simplement de « syndrome d’épuisement professionnel ».

Désormais mis à toutes les sauces et utilisé pour parler de tous les symptômes qu’un salarié peut présenter lorsqu’il souffre au travail, le burn-out risque de se perdre… et de nous perdre.

Le burn-out est encore trop souvent vécu comme un drame de l’insuffisance individuelle, alors qu’il relève d’une pathologie sociale, sinon même de civilisation. Une frénésie s’est emparée de notre époque et donc aussi du monde du travail. Nous vivons clairement au-dessus de nos moyens individuels physiques et psychologiques, plus généralement au-dessus des moyens de notre planète Terre …

Du côté du travail, celui qui réussit désormais n’est pas le plus intelligent ou le plus fort physiquement mais le plus rapide ! Pour satisfaire une insatiable productivité, le rythme de travail s’est intensifié au-delà des limites du corps et du psychisme humain et nous vivons une vie d’athlètes de la quantité, sans répit, sans repos, prisonniers d’un train qui roule si vite que ses passagers ne savent plus comment en descendre et ceux qui, au chômage, le regardent passer, sans savoir comment y monter. Voici la rançon de la nouvelle économie de marché.

Les cafés citoyens démarrent en se consacrant à la place et au rôle que chacun d’entre nous doit jouer pour préserver sa santé.

  • Conditions d’entrée :
    • Entrée payante : 10 € (boisson non-comprise)
    • Il est vivement recommandé de s’inscrire afin de pouvoir disposer d’une place assise –> merci d’écrire à cafe.sante.travail@gmail.com

Laissons parler une auditrice présente à ce premier Café Citoyen Santé Travail, qui a fait un compte rendu clair et concis de l’intervention de Marie Pezé sur le burn-out : Sandrine Poilbois >>>

Le demandes d’inscription ayant été très nombreuses, Marie Pezé est revenue, le 9 octobre, pour intervenir le même sujet.