Que dire sur le harcèlement moral en 2017 ? (2de intervention)

Cafés Thema > Cafés Santé & travail > Que dire sur le harcèlement moral en 2017 ? (2de intervention)
Intervenant

Marie-France HIRIGOYEN, médecin psychiatre, psychanalyste, spécialiste du harcèlement moral est, entre autres, chargée de cours de victimologie à l’université Paris Descartes.

A la demande de nombreuses personnes, Marie-France Hirigoyen a accepté de revenir en ce mois d’avril 2018 pour parler du harcèlement moral et échanger avec le public. Merci à elle !

L’augmentation des problématiques de harcèlement moral un peu partout dans le monde est une réalité qui correspond à la transformation profonde du travail mais aussi de la société et des personnes.

La loi de 2002 sanctionnant ces agissements constituait une avancée considérable car elle venait poser des limites et signifier que notre société ne pouvait pas accepter ces agissements abusifs. Mais beaucoup reste à faire. Pour permettre une détection et une prévention efficace de ce processus particulièrement destructeur, il importe d’en faire une analyse globale afin de bien comprendre ce qui le constitue et ce qui le différencie des autres souffrances au travail.


Informations pratiques et conditions d’entrée

  • Participation : 10 € (consommation non comprise) à verser le soir de la conférence.
  • Inscription obligatoire à l’adresse : cafe.sante.travail@gmail.com

ANNONCE

11ème Congrès international sur le harcèlement au travail Bullying 2018

11ème Congrès international sur le harcèlement au travail
Bullying2018

Mieux comprendre le harcèlement au travail dans un monde en mutation

5-8 Juin 2018, Bordeaux

L’importance croissante des problématiques de harcèlement moral un peu partout dans le monde est incontestablement révélatrice d’une transformation profonde du travail, mais aussi de la société. Qu’on l’appelle harcèlement moral comme en France et en Belgique, harcèlement psychologique comme au Québec, power harassment au Japon, mobbing ou bullying dans d’autres pays, nul ne conteste la réalité du phénomène et ses conséquences désastreuses tant sur la santé et l’identité des salariés ciblés que sur les organisations.

Cependant il semble que l’on assiste actuellement à un élargissement des préoccupations autour de la notion de harcèlement moral ouvrant la porte à d’autres problématiques de souffrance ou de mal-être au travail, regroupées sous le vocable de « risques psycho-sociaux », et parfois confondues avec le harcèlement moral. Cette confusion a été accentuée dans les pays qui ont défini juridiquement le harcèlement moral, cristallisant ainsi le débat autour de lui jusqu’à introduire en droit comme en France la notion de « harcèlement managérial » visant des« méthodes de gestion mises en œuvre par un supérieur hiérarchique dès lors qu’elles se manifestent pour un salarié déterminé par des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet d’entraîner une dégradation des conditions de travail susceptibles de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel » (Arrêt de la Cour de cassation du 10 novembre 2009 n° 07-45.321).

Programme complet et informations pratiques sur le site
https://bullying2018.sciencesconf.org/resource/page/id/1