[PARIS] Devenir un salarié averti pour ne plus souffrir au travail

Home Evénements à venir [PARIS] Devenir un salarié averti pour ne plus souffrir au travail
Café Santé Travail avec Marie Pezé sur les violences collectives au travail

[PARIS] Devenir un salarié averti pour ne plus souffrir au travail

Devenir un salarié averti, c’est connaître ses droits et devoirs sur son lieu de travail, c’est apprendre à se prémunir et se défendre face aux mutations profondes qui touchent le monde du travail.

Devant les profondes modifications de la protection des travailleurs (salariés, libéraux, chef d’entreprises), devant le recul du suivi médical par le médecin du travail, la disparition programmée des CHSCT, le déni de l’existence des pathologies psychiques liées au travail, plus que jamais le maillon à renforcer est le salarié lui-même.

Le salarié doit connaitre ses droits (et ses devoirs), devenir un salarié averti de l’impact des nouvelles organisations du travail et réapprendre la solidarité.

Ce Café Citoyen Santé & Travail clôturera une série de douze rencontres en dix mois autour de la problématique de la souffrance au travail.

Chacun de ces Cafés Santé & Travail a pour objectif d’informer au mieux les salariés et fonctionnaires sur leurs droits, leurs devoirs, ainsi que sur les moyens de se prémunir contre les souffrances sur leurs lieux de travail, et sur la façon de devenir des sentinelles de territoire.

Les Cafés continueront à partir de septembre 2018 avec de nouveaux intervenants désireux de partager leurs connaissances avec vous, le public des Cafés Citoyens Santé & Travail.

 

Ne plus souffrir au travail Café Citoyen Santé Travail avec Marie PezéMarie PEZÉ est Docteure en Psychologie, psychanalyste, ancien expert auprès de la Cour d’Appel de Versailles. Elle a créé la première consultation Souffrance et travail en 1997 au Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre. Il en existe désormais (en 2019) près de 150. Elle a été, par ailleurs, responsable pédagogique du certificat de spécialisation en psychopathologie du travail qu’a lancé Christophe Dejours en novembre 2008 au CNAM. Elle est également Membre Fondateur du Groupe pluridisciplinaire de Réflexion sur la Maltraitance au Travail. En 2002, elle a participé au groupe de travail sur « le harcèlement moral dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux publics » (DHOS, Ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées); en 2005, à la commission « violence, travail, emploi, santé » présidée par le Professeur Dejours (dans le cadre de la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004, Ministère des solidarités, de la Santé et de la Famille), puis en 2009 à la Commission Parlementaire UMP sur la Souffrance au Travail. Elle a ouvert sa consultation à de nombreux documentaristes (Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés, de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil, J’ai très mal au travail, de Jean-Michel Carré, et La mise à mort du travail, de Jean-Robert Viallet).

 


Devenir un salarié averti pour ne plus souffrir au travail,
un Café Citoyen Santé Travail organisé pour et avec le réseau de consultations spécialisées Souffrance & Travail

Souffrance et Travail - Réseau de consultations spécialisées en souffrance au travail

Date

26 juin 2018

Heure

20 h 00 - 21 h 30

Intervenants

Prochain Événement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *